15 faits intéressants à savoir sur l’œil humain

Lire l'article à propos de la lumière bleue

La vision nous est si naturelle que nous la tenons pour acquise. L'œil humain est un organe très complexe qui nous permet de percevoir le monde d'une manière unique. Même si vous utilisez vos yeux presque toute la journée, il y a plusieurs faits drôles et intéressants que vous ignorez peut-être à leur sujet et sur leur fonctionnement.

1. Les yeux voient à l’envers

Ce que nous voyons est constitué de lumière réfléchie à partir de ce sur quoi notre regard se pose. Cependant, la cornée incurvée à l’avant de l'œil courbe la lumière qui pénètre l'œil. Résultat : l’image est renversée lorsqu’elle frappe la rétine au fond de l'œil. Quand le cerveau interprète cette image, il la retourne dans le bon sens pour nous permettre de voir le monde correctement.

Dans une expérience des années 1950, le professeur autrichien Theodor Erismann a demandé à son assistant Ivo Kohler de porter une paire de lunettes qui lui faisait voir les objets à l’envers. Chose fascinante, le cerveau de Kohler s’est adapté et environ une semaine plus tard, il commençait à voir le monde à l’endroit avec ces lunettes. Cette étude clé reste une référence encore aujourd'hui, comme dans les travaux sur la perception visuelle dirigés par Sachse en 2017.

2. Les yeux sont remplis de gélatine

80 % de l'œil humain est constitué d'un fluide ferme à l’apparence de gélatine, vital à la santé de l'œil et à son bon fonctionnement : c’est ce que l’on appelle le corps vitré. Transparent et incolore, il comble l’espace entre le cristallin et la rétine. Cette substance est composée à 99 % d’eau. Le reste est un mélange de collagène, de protéines, de sels et de sucres. En remplissant l’œil, ce fluide l’aide à conserver sa forme et à maintenir la fragile rétine en place.

3. L’œil a de nombreux gardes du corps

Pour protéger notre fragile globe oculaire, notre crâne et nos caractéristiques faciales ont évolué au fil des millions d'années de notre existence. L'orbite elle-même est enfoncée dans le crâne, l'os protégeant ainsi la moitié de l'œil. Les sourcils retiennent la sueur qui coule du front et la détournent des yeux. Fermées, les paupières forment un bouclier contre la lumière et les particules en cas de besoin.

Les cils filtrent les poussières et autres particules. De plus, comme les moustaches d'un chat ou d'une souris, ils détectent les éléments proches de l'œil et déclenchent la fermeture de la paupière. Mis bout à bout, tous les cils perdus par l’homme au cours d'une vie atteignent presque 30 m, et chaque cil a une durée de vie d’environ 5 mois.

Malgré tout, l'œil reste l’un de nos organes les plus vulnérables, en particulier face aux dangers modernes comme la lumière artificielle et les substances industrielles. Pour pallier les lacunes de l’évolution face à ces nouveaux dangers, le port d'une protection oculaire est crucial.

4. Nous avons tous un point aveugle

Vous pensez sans doute voir tout ce qui est devant vous ? En réalité, notre champ de vision présente un minuscule point aveugle. Cette petite portion du champ visuel correspond à l’emplacement de la papille optique, où le nerf optique quitte l'œil et où les vaisseaux sanguins s’y insèrent. Les experts ne savent toujours pas vraiment pourquoi nous remarquons rarement ce point aveugle. Selon certains, le cerveau comble les informations manquantes en reprenant des signaux visuels issus de l’environnement. Selon d’autres, la vision binoculaire permet à chaque œil de voir ce qui se passe à l’endroit du point aveugle de l’autre.

Découvrez votre point aveugle avec ce test simple ! Ouvrez cette image dans une autre fenêtre. Placez-vous à environ 20 cm de l’écran et fermez l'œil gauche. Fixez la croix avec votre œil droit et déplacez lentement la tête d’avant en arrière. Lorsque le cercle noir disparaît, cela signifie que vous avez trouvé votre point aveugle.

5. L'œil humain peut détecter 10 millions de couleurs

Parallèlement à plusieurs théories sur le sujet, des études fondées sur les travaux de Gunter Wyszecki suggèrent que nous sommes capables de distinguer 10 millions de couleurs différentes. Toutes les couleurs du spectre de lumière visible pour l'œil humain sont formées de combinaisons de rouge, de vert et de bleu. Ainsi, le jaune que nous voyons est une combinaison de rouge et de vert, et le violet est une combinaison de rouge et de bleu.

D’après une fausse idée répandue, la couleur dépend de la lumière. En réalité, elle dépend principalement du cerveau. La longueur d'ondes des rayons lumineux réfléchis dans l'œil n’est pas le seul élément à prendre en compte. L’environnement dans lequel nous percevons les objets, comme les couleurs d'arrière-plan, l’éclairage ou le décor, et s'il nous est familier ou non, est également déterminant.

6. La couleur de l'œil n’influe pas ou peu sur la vision

Les yeux bleus et verts seraient plus sensibles à la lumière que les yeux marron, et ces derniers seraient plus sujets aux cataractes. Certaines études affirment même que les personnes aux yeux marron sont meilleures dans des situations qui exigent une grande réactivité comme les sports de raquette, tandis que les personnes aux yeux plus clairs seraient meilleures en raisonnement stratégique. D'autres études contestent ces théories.

Après de nombreuses études, théories et idées reçues, la seule chose sur laquelle les chercheurs en couleur d'yeux semblent d'accord est qu'il existe peu ou pas de d’écarts de capacité visuelle selon la couleur de l'œil. Ils s'accordent aussi sur le fait que tout le monde, quelle que soit sa couleur d’yeux, devrait porter des verres teintés pour protéger ses yeux du soleil.

7. Des yeux rouges sur une photo ? La faute aux vaisseaux.

Savez-vous pourquoi les yeux sont parfois rouges sur les photos ? L’effet « yeux rouges » survient lorsque la lumière du flash d’un appareil photo ou d'une autre source de lumière vive est réfléchie vers l’appareil photo. La lumière réfléchie illumine les vaisseaux sanguins du tissu conjonctif du fond de l'œil, donnant lieu à la fameuse couleur rouge.

8. La reconnaissance de l’iris est plus fiable que l’empreinte digitale

Comme l’empreinte digitale, l’iris est propre à chaque individu, mais contrairement aux doigts de chaque main, les iris des deux yeux diffèrent l’un de l’autre. Nos iris possèdent plus de 256 caractéristiques uniques, contre environ 40 pour les empreintes digitales. Pour les systèmes biométriques, la reconnaissance de l’iris donc est une méthode plus fiable que l’empreinte digitale.

 

9. Être myope ou hypermétrope dépend de la forme de l'œil

En effet, les personnes atteintes de myopie, le trouble de la vision le plus courant, ont un œil plus long. Lorsqu’elles regardent un objet éloigné, la lumière est projetée juste en avant de la rétine.

Les personnes atteintes d'hypermétropie ont un œil trop court. Lorsqu'elles regardent un objet proche, le point focal se situe derrière la rétine. Ces deux troubles créent une vision floue, respectivement de loin et de près. Ils peuvent se traiter par le port de verres ou de lentilles qui ajustent la position du point focal.

10. Les yeux peuvent attraper des coups de soleil

Le coup de soleil sur la peau est maintenant bien connu, mais saviez-vous que vos yeux aussi pouvaient en attraper un ? Cette maladie s'appelle la photokératite et peut être douloureuse. Elle peut entraîner rougeurs, vision trouble, larmoiement, œdème et sensibilité à la lumière.

Tout comme votre peau peut peler après un coup de soleil, la photokératite peut conduire à une desquamation de l’épithélium cornéen. Les effets peuvent être ressentis longtemps après la brûlure, c’est pourquoi vous devez toujours porter de bonnes lunettes de soleil en cas d’exposition au soleil.

11. Nous clignons des yeux entre 20 000 et 30 000 fois par jour
Les scientifiques ont estimé que nous clignions des yeux entre 20 000 et 30 000 fois par jour en moyenne. . Chaque clignement dure juste deux dixièmes de seconde, mais le total cumulé atteint environ 1,5 h par jour. Le clignement permet d’ôter les poussières et de lubrifier l'œil grâce aux larmes. Il apporte aussi des nutriments indispensables à la santé des couches superficielles de l'œil. .

Une étude a même trouvé une fonction neurologique à cet acte : les parties du cerveau liées à la vision et à l’attention subiraient une mini-réinitialisation qui pourrait être essentielle au bon fonctionnement du cerveau.

12. 80 % des troubles de la vision peuvent être évités ou guéris

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), il est possible de prévenir et même de guérir plus de 80 % de l’ensemble des déficiences visuelles dans le monde. L’OMS met en avant plusieurs partenariats public-privé moteurs d’un réel changement en santé oculaire pour les pays qui les ont appuyés. Ces mesures ont permis une forte réduction de la cécité liée à l’onchocercose et au trachome, et une baisse consécutive de la propagation des maladies infectieuses.

13. Les carottes sont-elles vraiment bonnes pour les yeux ?

Beaucoup d’entre nous ont été élevés avec l’idée que les carottes étaient le meilleur ami des yeux, et même qu’elles nous aideraient à mieux voir dans l’obscurité. Même si ce légume riche en bêta-carotène est un complément sain à votre alimentation, il ne présente aucun bénéfice particulier pour les yeux, hormis la vitamine A (produite à partir de la bêta-carotène). Et encore, il existe de bien meilleures sources de vitamine A.

Pour des yeux en bonne santé, il est préférable de manger du poisson gras et des légumes verts. Ces aliments contiennent de la lutéine, de la zéaxanthine et de la méso‑zéaxanthine, qui renforcent les mécanismes protecteurs de l'œil. La lutéine et la zéaxanthine sont naturellement présentes dans les épinards, le chou et d’autres légumes‑feuilles. La méso-zéaxanthine se retrouve dans certains poissons.

14. Avec l’âge, vous aurez besoin de lunettes

Autour de 40 ans, la plupart des gens commencent à devenir presbytes. La presbytie est le durcissement du cristallin qui rend plus difficile la focalisation sur des objets rapprochés. Ce défaut visuel s'accentue souvent autour de 50 ans, car le cristallin continue à se durcir avec l’âge. Par conséquent, la plupart des gens auront besoin de lunettes vers 40 ou 50 ans.

15. Les écrans donnent le Syndrome de la vision artificielle

Selon des études, 50 à 90 % des travailleurs sur écran présentent des symptômes du syndrome de la vision artificielle (SVA). Le SVA n’est pas un problème spécifique mais un ensemble de troubles liés à la fatigue et à la douleur oculaires qui résultent d’une exposition prolongée aux écrans. L'utilisation d’écrans force vos yeux à focaliser en permanence. La luminosité et l’éblouissement leur imposent aussi plus d’efforts et, au fil du temps, ces sollicitations répétées fatiguent les muscles optiques.

Les yeux, deux organes précieux

Dévoiler les mécanismes de la vision peut nous aider à apprécier la chance d'avoir deux yeux et l'enjeu de ce sens pour l’évolution de notre espèce. Cela peut aussi nous aider à reconnaître leur fragilité pour mieux les protéger des lésions et des dommages. Pour assurer et préserver la bonne santé de nos yeux, nous devons limiter leur exposition à la lumière, à la chaleur et aux particules comme la poussière. En les protégeant avec des lunettes de qualité, nous pouvons profiter sans risque de tous les avantages de la vision.

Les yeux, deux organes précieux